Archives par mot-clé : impression3D

L’autre marché de Noël à Lay

Chantier Libre sera présent samedi 20 décembre 2014 à partir de 9h30 à l’Autre Marché de Noël à Lay, le marché de Noël de l’Économie Sociale et Solidaire.

Nous y présenterons l’association, ses activités et ses buts. Nous ferons des démonstrations de l’imprimante 3D avec un atelier création d’emporte-pièce pour les enfants.

Et comme c’est un marché, vous pourrez aussi acheter des emporte-pièce et décorations de Noël imprimés en 3D, que ce soient des créations du fablab ou des remix de fichiers sous licences libres. Pour vous mettre l’eau à la bouche:

Participation au MOOC de FUN sur la Fabrication Numérique

moocfab

Mise à Jour : Les sessions communes se feront donc les jeudis soir de 20h à 22h. Un autre horaire possible est pendant les permanences, de 15h à 17h si vous ne pouvez pas le soir. Pour les retardataires, n’hésitez pas à vous inscrire, il est possible de lafaire jusqu’à la fin du MOOC, et on vous aidera à rattrapper le retard.

Le 9 décembre commence un MOOC (Massive Open Online Course) sur la fabrication numérique organisé par France Université Numérique.
Pour y participer, c’est facile et gratuit, il suffit de s’inscrire et d’y consacrer une à deux heures par semaine. Au programme de celui-ci:

Ce cours vous permettra de vous approprier les outils et les techniques issus des FabLabs : Électronique, Arduino, Design, Internet des objets, modélisation 2D/3D, Imprimantes 3D…Chaque semaine, une vidéo courte vous présentera un nouveau concept de la Fabrication Numérique. Cette vidéo sera accompagnée de cours, d’excercices pratiques et d’un espace d’échange (forum+wiki) pour approfondir vos connaissances.L’objectif du MOOC est d’acquérir les compétences de base permettant ensuite aux apprenants de créer à peu près n’importe quoi !

L’idée est de faire ce MOOC ensemble au fablab. Comme cela on se motivera les uns les autres, c’est plus facile de ne pas décrocher. L’autre avantage pratique c’est que l’on a tout le matériel nécessaire au fablab, rien besoin d’acheter. Et à la fin du MOOC, n’importe lequel d’entre vous pourra tenir des permanences au fablab 😀

On se retrouverait donc toutes les semaines pendant les 13 semaines du MOOC. Bien sûr, pas d’obligation, si vous loupez une séance au fablab, vous pouvez la faire de chez vous, ou la rattraper la fois suivante.
Pour savoir quel serait l’horaire qui irait le mieux à tout le monde et avoir une idée des inscriptions possible, il y a un sondage framadate: Merci d’y indiquer quels jours et quelles plages horaire vous convient le mieux, au choix le jeudi après-midi pendant les permanences ou un soir de la semaine (ne faites pas attention au dates, c’est pour déterminer le rendez-vous hébdomadaire)

En espérant vous voir nombreux

Atelier impression 3D et déco de Noël au Lay t’Motiv

Ce mardi 24 novembre, de 18h30 à 20h00, nous modéliserons des décorations de Noël pour les imprimer en 3D au café associatif Lay t’Motiv. . Au programme:

  • (re)découverte de la modélisation 3D avec Blender (pour les grands débutants, pas de panique, il y a des objets préparés à personnaliser.
  • (re)découverte de l’imprimante 3D.
  • Impression de décorations pour le bar. Nous essayerons à cette occasion le filament qui brille dans le noir !!
    • pour ceux qui voudraient imprimer des décos pour eux, vu le temps d’impression, rendez-vous au fablab un jeudi après-midi pour les imprimer 😀

Petit rappel, le bar associatif Lay t’Motiv c’est par ici:

Crayon papier et impression 3D

Lors d’un atelier de micro-édition avec la coopérative la Perruque nous avons pu, entre dessin et fabrication de tampons à encrer, observation et expérimentations, essayer de combiner l’impression 3D avec de bonnes vieilles techniques de dessin.

Des plaques avec des motifs géométriques plus ou moins aléatoires ont été modélisées avec Blender, puis imprimées avec l’ultimaker pour être utilisées sous le papier. Le résultat était très intéressant, et nous sommes impatient de voir le résultat final…

Lab impression 3d aux Folles Journées de l’Architecture

Cette année de nouveau le fablab Chantier Libre organise le lab impression 3D des FJA à l’école d’architecture de Nancy de 10h à 17 le samedi 11 octobre.

Cette manifestation ouverte à tous et gratuite permet de découvrir de nombreux ateliers et activités autour de l’architecture, avec comme thème cette année « Des habits et Vous ? »

Concernant le lab, l’idée est que chacun puisse personnaliser une maquette qui sera ensuite imprimée. Pour cela, comme nous l’avions expérimenté l’année dernière, nous utiliserons Blender et les shapekeys pour permettre à des gens n’ayant pas de base en 3D de créer leur propre forme en mélangeant différentes formes prédéfinies.

Ces micro maquettes sur une base pentagonale peuvent s’imbriquer les unes dans les autres pour créer une structure arborescente qui « poussera » au cours de la journée. Les maquettes 3D s’assemblent pour créer une structure 3D. On se détache ainsi de la verticalité et de la perception habituelle du volume construit. Chaque maquette pourra en effet être vue de tous les côtés, brouillant les notion de dessus/dessous, d’intérieur/extérieur, volume/surface.

Nous avons réussi à imprimer plus de 30 micro-maquettes dans la journée

Merci à l’association RIR qui nous a prêté une imprimante pour cette journée.

Impression 3D, terre et transparence

Le travail sur les enduits en terre marqués à l’aide de rouleaux imprimés en 3D m’a donné d’autres idées sur le mélange terre et impression 3D. Il est en effet possible de jouer sur les creux des motifs imprimés pour décider ou garder la terre et ou laisser apparaître l’impression 3D sur un objet. Si en plus on imprime avec du PLA translucide, on peut obtenir des effets de lumière très intéressants.

 

Hommage à Eames, un oiseau lumineux imprimé en 3D

Cette vieille cage a oiseau en bois est restée vide pendant de longues années. L’objet est beau en lui-même et je voulais lui donner une seconde vie mais sans y placer de vrai oiseau. j’ai donc décidé d’y placer un oiseau imprimé en 3D. En cherchant des références pour modéliser mon oiseau, je suis tombé sur ce modèle de l’oiseau de Eames qui m’a beaucoup plu par sa simplicité et sa beauté.
Pour rendre l’oiseau plus « vivant », je voulais l’illuminer de l’intérieur avec une led multicolore, j’ai donc modifié le modèle avec Blender pour qu’il y ai un espace pour loger la led. Les fils pour brancher la led servent de pate à l’oiseau.
Ensuite, il suffit d’un peu de programmation sur arduino pour que la couleur et le rithme des battements de ce coeur lumineux varient en fonction de stimulis externes.

Terre et impression 3D

Nous avons testé lors d’une intervention scolaire dans un collège un nouvel atelier que nous allons pratiquer cette année scolaire.

Il s’agit de reprendre la technique des rouleaux de caoutchouc qui permettaient de faire de frises sur les papiers peints, mais ici pour marquer un enduit de terre crue encore frais.

La première étape est de modéliser un rouleau dans Blender. Ce rouleau peut être ensuite modifié pour y dessiner des motifs. Ceux-ci peuvent être dessinés en mode sculpture, ou bien générés mathématiquement par des textures procédurales comme c’est le cas dans les exemples suivants.

Le rouleau est ensuite imprimé en 3D et fixé sur un manche de rouleau de peinture standard.

Il pourra ainsi servir à dessiner des frises répétitives dans l’enduit en terre crue encore frais. Le coup de main à prendre est de sentir le moment auquel la terre est encore assez plastique pour être marquée, mais plus assez humide pour coller au rouleau. La pression exercée doit aussi être dosée comme il faut.

La profondeur et la taille des motifs devra être adaptée à la terre utilisée: des motifs trop fins risquent de ne pas marquer ou de garder coincés de grains de sable de l’enduit.

Cette technique peut bien sûr aussi être utilisée sur du béton frais, pour réaliser des seuils anti-dérapants par exemple (on n’a plus bien sûr ici les qualités environnementales de la terre, ni sa beauté et sa chaleur).

Cette technique permet de personnaliser des enduits d’une manière assez rapide, tout en gardant une démarche artistique et sans avoir besoin d’industrialiser ou standardiser le processus: le prix de matière première est négligeable, et une fois que l’on maîtrise le processus de conception/fabrication, celui-ci est assez rapide et l’on peut se concentrer sur le côté artistique.

 

Démonstration de l’imprimante 3D à l’école primaire de Cordelle

Ce matin, les classes de CP et de CE1-CE2 de l’école de Cordelle ont eu une démonstration de l’impression 3D:

Nous avons voulu leur donner rapidement un aperçu du fonctionnement de l’imprimante, mais aussi des différentes étapes nécessaires avant de pouvoir imprimer un objet. Nous avons donc fait une rapide démonstration de modélisation d’une petite maison avec Blender, que nous avons ensuite imprimée. La taille de l’impression était bien sûr très réduite pour permettre de finir l’impression le temps de répondre aux très nombreuses questions des élèves.

Démonstration impression 3D école de Cordelle Maison 3D CP Cordelle