27 aout 2016 : OpenARA@ChantierLibre

C’est déjà la quatorzième !
Et il s’agit d’une des rencontres OpenARA. Elles ont lieu tous les derniers samedi du mois, entre 10 et 13 h, et à chaque fois dans un lieu (si possible) différent.

Jusqu’à présent elles se sont tenues à Lyon, Villeurbanne, Bron, … ainsi qu’à Saint-Étienne à une seule occasion.

La prochaine aura lieu dans notre FabLab, le 27 aout à 10h … et donc à quelques minutes au sud de Roanne.
Et pour organiser la présence des participants : Meetup [OpenARA session #14] à Chantier Libre.

OpenARA jusqu’à présent

Pour rappeler ce qu’est OpenARA, vous pouvez relire ce billet qui date de l’an dernier, jetez un œil sur le site de site d’OpenARA même, ou tout simplement savoir qu’il s’agit d’un réseau régional de tiers-lieux œuvrant dans le cadre de l’opensource/openhardware.

OpenARA
Logo d’OpenARA

Ces rencontres étant ouvertes à plus d’un sens, vient qui veut : associations, entreprises, institutions ou simplement le particulier dont la curiosité a été titillée par la démarche.

C’est l’occasion de nouer des contacts, voire même de s’associer dans des projets communs. Mais c’est aussi un moyen de se tenir au courant des événements de la région, des innovations technologiques, … On peut également y déceler des ressources (documentation, compétences, matériels).

Le réseau OpenARA n’ayant qu’un an, ce qui s’est dégagé des rencontres est assez variable. Et pourtant parmi les actions concrètes actuelles on peut déjà citer des rapprochements autour de projets communs (conciergerie numérique, fablabs mobiles, prothèse auditive, …), la création d’une formation, la réponse à l’appel d’offre pour la concession du bâtiment TOTEM de la French Tech, et une association pour soutenir les actions des participants du réseau.

OpenARA à la campagne

Jusqu’à présent OpenARA s’est passé surtout à Lyon et exclusivement en ville comme on peut le constater ci-dessous :

  1. juin 2016, organisée dans un lieu « neutre », cette première rencontre a débouché sur une ébauche d’annuaire
  2. juillet 2015, le Gîte Numérique, lieu de rencontre pour travailleurs du numérique et artistes. hackpad
  3. aout 2015, la Paillasse Saône/la MYNE, des projets bio-inspirés au sein d’un éco-hacklab. hackpad
  4. septembre 2015, CoRe Libre, société qui se consacre à l’impression 3D libre et open source/open hardware. hackpad
  5. octobre 2015, YOUFACTORY, usine collaborative. hackpad
  6. novembre 2015, OpenFactory, usine ouverte, à mi-chemin entre FabLab, TechShop et HackerSpace. hackpad
  7. décembre 2015, mini session à la Paillasse Saône/la MYNE. hackpad
  8. janvier 2016, la Fabrique d’Objets Libre, FabLab de Lyon. hackpad
  9. février 2016, le TUBÀ, lieu de co-construction de la ville de demain avec les citoyens et acteurs privés et publics. framapad
  10. mars 2016, Vive la TASE, préservation et mise en valeur de l’usine TASE (Vaulx-en-Velin), notamment avec le FabLab Jacartronic. hackpad
  11. avril 2016, Open Lab Café, café associatif dans un contexte de transformation urbaine locale. hackpad
  12. juin 2016, Locaux Motiv’, espace de coworking associatif, mais aussi espace de rencontres, d’échanges et de travail coopératif. hackpad
  13. juillet 2016, ATTOM, l’Atelier Technologique Traditionnel Ouvert et Mutualisé, étant encore en chantier, la Paillasse Saône est venu à la rescousse. hackpad
  14. aout 2016, Chantier Libre. hackpad

C’est la seconde fois qu’OpenARA sort de l’agglomération lyonnaise et la première fois que cela se passe en milieu rural.
Donc, tandis qu’on se rapproche de l’Auvergne, l’ordre du jour (à enrichir) sera en conséquence : régionalité d’OpenARA, situation des tiers-lieux ruraux et périurbains, …

D’ailleurs pour que chaque session soit accessible d’Aurillac à Thonon et de Saint-Jean-de-Maurienne à Montluçon, il est possible depuis quelques temps de les suivre à distance via Periscope (application de Twitter), mais aussi via les pads (hackpad ou framapad) et d’interagir.

Donc rendez-vous le samedi 27 aout de 10 à 13 h au FabLab Chantier Libre.

Liens :
Meetup et hackpad de cette rencontre à Chantier Libre
Site d’OpenARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *