Un peu d’histoire…

Chantier Libre occupe une ancienne gare. Oui ! Mais encore ?

Notre FabLab se trouve à l’Hôpital-sur-Rhins, un des bourgs de la commune de Saint-Cyr-de -Favières.  Ces deux bourgs sont d’ailleurs représentés sur le blason par la forme d’un aigle à deux têtes.
Le hameau de l’Hôpital-sur-Rhins est situé à 10 kilomètres au sud de Roanne, à la confluence des rivières du Gand et du Rhins.

Toutes les routes mènent à Rome … mais passent par L’Hôpital-sur-Rhins

Dès l’Antiquité, la commune est un lieu de passage. Il apparaît en effet que « Favières » ainsi que « L’Hôpital » tirent leur dénomination d’une ancienne « hôtellerie » (hospitium en latin, dérivé en hospitalis) établie sur la voie romaine allant de Lugdunum (Lyon) à Augustodunum (Autun).

Tableau-d_assemblage_plan-leve-à-l'échelle-1_10000.-[1832]---extrait
Source : archives du Conseil Général de la Loire

Plus tard, c’est une des routes royales qui passe par l’Hôpital-sur-Rhins où s’établit d’ailleurs un relais de poste.
Le document le plus ancien qui concerne le relais date de 1578 où Blaise Tricaud est qualifié de « chevaucheur tenant la poste à l’Hôpital pour notre sire le roy« .
C ‘est en 1783 qu’il fut abandonné momentanément, il reprit du service sous la Révolution et l’Empire avant sa suppression définitive en 1832.
Le relais de poste a été détruit en partie en 2004.

La Route Royale, rénovée en 1750, avait pour vocation le transport de Paris à Lyon. Elle jouait aussi un rôle important de communication entre la Loire et le Rhône, et servait de voie terrestre de transfert pour les marchandises transportées par ces fleuves.
La route royale
sera ensuite remplacée par la route nationale 7 (Paris-Lyon-Antibes) vers 1837, avec un tracé moins dangereux.

Cartes de Cassini et d’État-major (Géoportail)
Cartes de Cassini et d’État-major (Géoportail)

Vie et mort et vie et mort et vies d’une gare

Là ça devient intéressant puisque cela concerne le local du FabLab.

La gare de L’Hôpital-sur-Rhins est ouverte le 15 mars 1833 par la Compagnie du chemin de fer de la Loire. Elle se trouve sur la ligne qui reliait Le Coteau à Andrézieux. Sa principale finalité était d’acheminer le charbon extrait des mines de Saint-Étienne jusqu’à Roanne d’où il était expédié sur les péniches du canal de Briare.

Carte_du_chemin_de_fer_de_la_Loire_(1830)_extrait
Source : Wikipedia

Mise en service en 1833, c’était alors la troisième ligne de chemin de fer de France. Elle mettait en œuvre des moyens de tractions originaux : les fortes pentes imposées par le tracé étaient franchies grâce à plusieurs plans inclinés où les trains étaient manœuvrés comme des funiculaires à l’aide de grands treuils à vapeur !
Devenant un gouffre financier, le tracé entre Balbigny et l’Hôpital-sur-Rhins fut abandonné en 1857. La gare fermera le 24 novembre de cette année…1396622877-42-L-Hopital-sur-Rhins-2… pour rouvrir en 1866 (mais quelques dizaines de mètres plus loin).
La ligne construite par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) fait d’abord le lien entre les communes voisines, notamment le long de la rivière le Rhins ou Reins.
Cette rivière est en effet l’un des rares cours d’eau de France dont le nom possède deux orthographes différentes officielles : Reins dans sa partie amont dans le département du Rhône il devient Rhins en aval en passant dans la Loire.
En 1868, le percement du tunnel des Sauvages entre Amplepuis et Tarare, et la construction du pont 10 ans plus tôt au-dessus de la Loire entre Le Coteau et Roanne, permettent de relier Lyon à Roanne.1396623075-42-L-Hopital-sur-Rhins-3Il faut aussi noter que Saint-Cyr-de-Favières a été une des rares communes de France à avoir possédé sur son territoire deux gares SNCF, une sur le bourg avec la ligne en direction de Saint-Étienne, l’autre, sur l’Hôpital en direction de Lyon.

Source : Les Chemins du Passé, Les voies ferrées du canton de St-Symphorien-de-Lay
Source : Les Chemins du Passé, Les voies ferrées du canton de St-Symphorien-de-Lay

Avec la proximité de la voie ferrée et de la RN7, l’Hôpital-sur-Rhins a été le pôle économique de de la commune de Saint-Cyr-de-Favières avec la présence de nombreux commerces.
Dans les années 60, l’activité de la gare était importante. Elle voyait alors circuler du tonnage conséquent en marchandises.

Depuis 1989, le village est coupé en deux par un viaduc sur lequel passe l’actuelle N7, voie rapide de 2 x 2 voies. La route qui traverse le hameau est alors devenue la D207.
Quant à la gare de l’Hôpital-sur-Rhins, elle fermera finalement au cours des années 90.

Depuis, elle a  connu de nouveaux usages très divers en devenant successivement office de tourisme avec une salle hors-sac, une micro-crèche et une épicerie.

Aujourd’hui elle abrite un fablab et un espace de coworking.

Ouroboros en mode maker

Et on pourrait presque dire que la boucle est bouclée. Cette ancienne gare est un héritage de la 1ère Révolution Industrielle. Et maintenant elle abrite un FabLab, lequel est une des incarnations de la 4ème Révolution Industrielle.garanim_chantier_libre_fablab

La 1ère Révolution Industrielle, c’est la machine à vapeur. C’est une époque importante dans l’histoire de la région qui se traduit non seulement par la ligne de chemin de fer, mais aussi par le charbon en provenance de Saint-Étienne et par une industrie textile florissante.

La 2ème Révolution Industrielle est liée à l’énergie électrique, la production de masse et le moteur à combustion, et la 3ème dite « révolution informatique »  concerne l’information et l’intermédiation, avec un essor considérable des télécommunications et de la finance.

Enfin, la 4ème Révolution Industrielle ou « Industrie 4.0 » introduit l’usage de plus en plus courant d’imprimantes 3D, découpeuses laser, machines-outils à commande numérique … outils que vous retrouverez au FabLab !
En rendant ce modèle industriel collaboratif et ouvert, au-delà de toute technologie, il s’agit donc de démocratisation : chaque bricoleur peut ainsi faire de son passe-temps, de sa passion, une petite entreprise. Il peut téléverser le fichier de son concept vers un service de fabrication ou le fabriquer avec ses propres outils numériques ou des outils mutualisés au sein d’un fablab ou autre tiers-lieu.
Ainsi les futurs créateurs d’entreprise et les inventeurs peuvent prototyper et concrétiser leurs idées indépendamment des grandes entreprises. Cette révolution devient alors économique.

Cependant cette 4ème révolution ne doit pas être uniquement industrielle et économique.  On peut considérer qu’elle peut être sociale. Notamment par le biais du libre et de l’opensource, logiciel et matériel, ce sont des communautés de personnes qui participent au développement d’objets, d’entreprises et plus largement de richesses partagées, dans des domaines d’activité très divers. On peut ainsi parler de cocréation et de partage de communs informationnels.

Il est peu fréquent qu’un FabLab se trouve au sein d’un lieu avec une histoire (ou plutôt une Histoire).  Et non seulement Chantier Libre est dans un local avec une histoire mais il a un lien avec, par Révolutions Industrielles interposées.

Pour le particulier et l’entreprise, le passage au numérique bouleverse du tout au tout les perspectives de production, de création de richesses et de partage des idées et des inventions…

… et ainsi se poursuit l’histoire (industrielle) de la gare de l’Hôpital-sur-Rhins

Si vous voulez prendre part à cette révolution,
vous savez ce qu’il vous reste à faire :
adhérez à un FabLab ou un makerspace, ou soutenez nous!

 

Blason_Saint-Cyr-de-Favières-42212Sources d’information utilisées :
http://www.surma-route.net/nationale7_2/N7_2.html
http://saintsymphoriendelay.kazeo.com/
http://www.rendezvousnationale7.fr/site/etape08/rendez_vous_nationale_7_etape_08c.htm
http://www.forez-info.com/encyclopedie/histoire/2265-la-ligne-andrezieux-le-coteau.html
http://trains.wikia.com/wiki/Loire
http://www.massifcentralferroviaire.com/requetes/requete_chro2.php?date1=1784-12-31&date2=2011-01-21&codeevenement=%%%
et Wikipedia
Anderson, Chris : Makers. La nouvelle révolution industrielle (Pearson, 2012)
Les Chemins du Passé : Les voies ferrées du canton de St-Symphorien-de-Lay (octobre 2010)

Crédit Images :
Cartes postales http://www.cparama.com/forum/saint-cyr-de-favieres-t19522.html
Blason  Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *