OpenARA : on passe (à) la cinquième

OpenARA est ce réseau qui est « Open » parce qu’il est ouvert à tous et se fonde sur l’Open Source et l’Open Hardware ; et il est « ARA » puisqu’il concerne les tiers-lieux de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
OpenARA se construit progressivement : la prochaine rencontre de ses bâtisseurs sera la 5ème et se tiendra ce samedi à YOUFACTORY.

Mais auparavant, retour sur les deux précédentes sessions.

Dans la chaleur de la M[Y]NE

En ce dernier et chaud samedi d’aout, la réunion se tient à la Paillasse Saône – la M[Y]NE.
Faudrait savoir : la Paillasse Saône ou la M[Y]NE ?
En fait les deux. La première est le contenu, un espace qui est à la fois un éco-hacklab, un fablab et un lieu de coworking, le tout orienté développement durable. La seconde, la M[Y]NE ou Manufacture des Idées et des Nouvelles Expérimentation est le contenant, en quelque sorte les murs.
Et cette maison avec balcon et jardin a un air de campagne en plein Villeurbanne à quelques dizaines de mètres du campus de la Doua. D’autant que ses projets ne sont pas systématiquement urbain (aquaponie, méthanisation, ruche connectée, …). Quoique…
La Paillasse Saone
A l’occasion de cette 3ème réunion, beaucoup de monde autour de la table. Et pourtant la table était grande.
Connie, Charlotte, Rieul, Benjamin et Xavier (Paillasse Saône),  Rémy (Smart & Fair, YOUFACTORY), Adrien M. (Open Bidouille Camp Grenoble), Bernard(autoentrepreneur), Pierre, Samuel et Stéphane (FOL), Mathieu et Étienne (MakerTour), Jean-Philippe et Virgil (CoRe Libre),  Romain (Thunder Arrow), Kevin (fond AEGYS investment),  Françoise (LOV, OpenStreetMap), Nicolas (le Gîte Numérique),  Isabelle (Les Usines Louise), Adrien L. (Écotech),  Matthieu et moi pour Chantier Libre.

Au cours de cette réunion, a eu lieu un mapping des projets : chacun met à plat et en commun ses projets. toucher_ortieL’occasion de partir dans de grandes discussions.   myne_discussionNicolas a ensuite présenté le futur du site OpenARA, en en faisant un site ouvert (sic !), permettant à tout à chacun de prendre part à la vie du réseau.

Le temps passe vite, on aborde l’organisation de ces réunions, les FabLabs mobiles, la POC Fondation, les synergies possibles, le choix d’une plateforme de mise en contact puis de partage, … puis on fixe le prochain rendez-vous.

Au cœur de CoRe Libre

Fin septembre, direction une pépinière d’entreprise à Rillieux-la-Pape au sein de laquelle se trouve la start-up CoRe Libre.

CoRe LibreCoRe Libre, pour Commerce et Recherche Libre, a pour vocation d’une part d’offrir un service d’impression 3D aux professionnels comme aux particuliers, et d’autre part de faire de la R&D (notamment avec une imprimante 3D de grande dimension). Et tout cela avec un engagement clair vis-à-vis de l’Open Source et de l’Open Hardware.

Peut-être en raison de la rentrée mais aussi surtout pour cause d’empêchements de dernière minute, cette réunion s’est faite en petit comité.
Autour de la table, Jean-Philippe et Virgil bien sûr, Baptiste (La Paillasse Saône et Atelier Soudé),  Kévin, Romain, Benjamin, Rémy, et moi.
Et c’est peut-être à cause du petit nombre, mais il me semble que l’ordre du jour n’a pas été vraiment suivi mais que la discussion a été animée, laissant la part belle au jaillissement d’idées.
Et pas seulement de celle de l’Open Mosquito Trap.

La relation association-entreprise et l’attitude des petites structures face aux géants (institutionnels et commerciaux) qui s’engouffrent dans le mouvement Maker ; le mécénat d’idée ; le besoin d’un cadre juridique notamment pour la propriété intellectuelle et la responsabilité liée à l’usage des objets fabriqués ; une « MakerMap », infographie de description d’OpenARA sous la forme d’une carte ancienne ; le besoin d’une structuration d’OpenARA : équipe animatrice, outils, …

On refait le monde et on fixe le prochain rendez-vous.

Halloween à YOUFACTORY

Au cours de la rencontre à la Paillasse Saône, on avait évoqué la possibilité que celle d’octobre se fasse à Chantier Libre. Mais en raison d’une part du petit nombre de participants à celle de septembre, et d’autre part de la très faible représentativité de tiers-lieux extérieurs à l’agglomération lyonnaise, j’ai été plutôt gré de voir YOUFACTORY se proposer pour cette session.

YOUFACTORY est un espace de coworking mais en mode atelier, où donc ce ne sont pas les bureaux qui sont partagés mais les machines. Et dans le même temps des professionnels sont là pour faire part de leurs conseils.

YOUFACTORY

Et finalement YOUFACTORY en tant qu’organisateur de cette 5ème rencontre OpenARA répond à une certaine logique, celle de faire le tour de la diversité des tiers-lieux.
Ce seront ainsi succédés un fablab, un lieu de rencontre, un hackerspace, une start-up au sein d’une pépinière et un espace de coworking (respectivement la Fabrique d’Objets Libres, le Gîte Numérique, la Paillasse Saône, CoRe Libre et YOUFACTORY).
Il est d’ailleurs intéressant de noter cette complémentarité entre eux. Par exemple, l’Open Mosquito Trap a ainsi été lancé à la M[Y]NE, réalisé dans le cadre de Smart & Fair, puis fabriqué à YOUFACTORY.

L’ordre du jour prévu pour cette réunion sera :

  • OpenARA, pour qui, pour quoi?
    Mieux définir/délimiter le projet OpenARA et ses valeurs.
    Historique de la création d’OpenARA, ses membres fondateurs, l’équipe, la forme, le processus décisionnel, les outils, l’apparent centralisme lyonnais, etc …
  • La formation en makerspace
    Les précieux savoirs et savoir-faire des acteurs des tiers-lieux, makerspaces, hackerspaces, coworking, usines collaboratives, … Comment et à qui les transmettre ?
  • Les business models des makers
    Retour d’expérience sur des projets et des porteurs de projets qui vivent de leur passion.
  • Les partenariats associations-entreprises
    Faire front commun pour promouvoir le commun.
  • Sociologie des makers
    Qui sont les makers du Rhône Alpes ? Retour sur des chemins de vies atypiques.

Hackpads des rencontres :
29 août – La Paillasse Saône – La M[Y]NE
26 septembre – CoRe Libre
31 octobre – YOUFACTORY vous avez la possibilité de suivre la réunion à distance avec cette prise de note, et même d’ajouter vos questions et commentaires en « direct live ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *